À 5 h 20, une roquette fabriquée par le Hamas a été tirée sur la ville de Mishmeret, dans le centre d'Israël. Des sirènes d’alerte antiaériennes ont retenti dans 33 villes après le tir depuis Rafah d’une roquette à une distance de plus de 120 km. Le projectile a touché directement une maison et blessé 7 civils, dont 3 enfants. Les médias israéliens ont rapporté que 4 chiens ont été tués.

Tsahal a confirmé que le Hamas est responsable de cette attaque contre les civils israéliens.

Après une évaluation de la situation avec le chef d'état-major et le service de sécurité intérieure israélien, Tsahal a déployé des soldats supplémentaires du corps d'infanterie et du corps blindé de cavalerie dans le Front sud. L’armée israélienne a bloqué des zones et des itinéraires adjacents à la barrière de sécurité pour les civils; certains districts ont fermé des écoles et la population a été invitée à arrêter de travailler sur certains sites agricoles.

En réponse à l'attaque, Tsahal a commencé à frapper les bâtiments du Hamas utilisés pour planifier et mener des attaques terroristes contre les civils israéliens. L’armée a également frappé le QG secret du renseignement militaire du Hamas, les bureaux de son service de sécurité intérieure, le bureau du président du Hamas, Ismail Haniyeh, ainsi qu’un certain nombre d’autres complexes militaires.

Le Hamas continue de tirer des roquettes contre les villes israéliennes.

Plus de détails à suivre.