Bordure Protectrice
Divulgation Totale
Gardien De Nos FrÈres
Divulgation Totale
Gardien De Nos FrÈres
Bordure Protectrice
Les opérations de Tsahal
au cours de la dernière année
ISLANDS OF HOPE
DIVULGATION TOTALE
GARDIEN DE NOS FRÈRES
BORDURE PROTECTRICE
Opération Divulgation Totale
Tsahal intercepte un cargo iranien rempli d’armes
5/3/14 - 9/3/14
Un cargo rempli d’armes de pointe, y compris de missiles de longue portée comme le M-302, a quitté la Syrie pour arriver à Téhéran en Iran. Là bas, les roquettes ont été cachées dans des caisses et ont été transférées au port Bandar Abbas, où elles ont été mises à bord d’un cargo civil : le KLOS-C.

Le cargo a ensuite atteint Umm Qasr en Irak, où de la cargaison civile supplémentaire a été placée à bord du bateau dans le but de brouiller les connections avec l’Iran. Ensuite, le cargo est arrivé à Port Sudan, où il était supposé être déchargé et sa cargaison transférée à Gaza via l’Égypte.
Les armes à bord du cargo étaient destinées aux organisations terroristes à Gaza qui les auraient utilisées pour nuire aux civils israéliens. Les missiles sol-sol M-302 ont une portée de 200 km. Ceci indique qu’ils sont capables d’atteindre chaque endroit en Israël, y compris les principaux centres de population comme Tel Aviv et Jérusalem.
Imaginez que les terroristes de Gaza soient vos voisins et puissent tirer cette roquette sur votre maison. Cette application vous aidera à vous rendre compte de la menace que représente l’Iran.

Tapez le nom de votre ville et découvrez quelle est la portée de ces roquettes.
Imaginez que les terroristes de Gaza soient vos voisins et puissent tirer cette roquette sur votre maison. Cette application vous aidera à vous rendre compte de la menace que représente l’Iran.
Le
5 mars
dernier, au lever du soleil, les forces spéciales de la Marine israélienne ont arrêté le KLOS-C et, en concordance avec le droit international, ont procédé à une première inspection.

Le cargo a été intercepté avec succès avant qu’il n’atteigne Port Sudan, et une grande quantité d’armes de pointe a été découverte à bord, nombre d’entre elles cachées parmi des sacs de ciment.

"Il y a quelques heures, nous avons rempli la première partie d’une mission de Tsahal de grande envergure, qui a été complexe dans sa planification et dans son exécution,"

a dit le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Benny Gantz.
Il a décrit la nature extrêmement variée de la cargaison d’armes iranienne, expliquant que le pays
envoie des armes à ses agents au nord et au sud.

Quelques jours plus tard, le
8 mars
, le navire transportant les armes a atteint le port d’Eilat en Israël, escorté par deux frégates lance-missiles de Tsahal.
Le
9 mars
, les soldats de Tsahal ont déchargé la cargaison du bateau.
Click To Enlarge
Opération Gardien de nos Frères
Une mission de grande envergure en Judée-Samarie visant à retrouver les trois adolescents israéliens kidnappés
12/6/2014 - 30/6/2014
Le
jeudi 12 juin,
Eyal Yifrach
(19 ans),
Naftali Fraenkel
(16 ans), et
Gilad Shaar
(16 ans), ont quitté leur école dans le Gush Etzion, pour rentrer à pied chez eux. Quelques heures plus tard, ils n’avaient toujours pas contacté leurs familles.
Le
dimanche 15 juin,
Tsahal a confirmé que les trois adolescents ont été kidnappés par des terroristes, et Tsahal a lancé une opération de recherche de grande envergure en Judée-Samarie pour retrouver les garçons. En même temps, Tsahal a mené des opérations dont le but étaient d’affaiblir le Hamas en Judée-Samarie, en arrêtant un grand nombre de terroristes. Tout au long de l’opération, Tsahal a découvert de nombreuses caches d’armes dissimulées au milieu de la population civile, y compris au sein des maisons et autres habitations.
19,269
jets de pierres

3,307
Lancés de bombes incendiaires

174
engins explosifs

34
fusillades
De violentes émeutes ont éclaté partout en Judée-Samarie, dans la lignée des violences et des attaques terroristes. Jets de pierres, de cocktails Molotov, d’engins explosifs et des coups de feu sont courants dans la région.
L’enlèvement des trois garçons a été largement soutenu par les Palestiniens. Une campagne virale célébrant le kidnapping a également circulé sur internet. Pendant cette campagne, des dizaines de Palestiniens ont changé leur photo de profil Facebook en publiant des images de trois doigts censés représenter les adolescents enlevés.
*Il est important de noter que le Hamas utilise les mosquées, les écoles et les hôpitaux pour recruter des terroristes et pour diffuser son idéologie islamiste radicale
Le
30 juin, 18 jours après leur enlèvement,
les corps de Eyal, Gilad et Naftali ont été retrouvés près de Halhul. Les éléments de la scène du crime indiquaient que les trois adolescents avaient été assassinés par les terroristes du Hamas Marwan Kawasme et Amer Abu Aysha le soir de leur enlèvement.
Que leur mémoire soit bénie.
Opération Bordure Protectrice
Une opération à Gaza contre le terrorisme , les attaques à la roquette et la menace du tunnel
8/7/2014 - 26/8/2014
Le
8 juillet
, en réponse aux tirs incessants de roquettes depuis Gaza sur Israël, Tsahal a lancé l’Opération Bordure Protectrice. L’objectif était de rétablir la sécurité des citoyens israéliens en éliminant deux menaces principales : les tirs de roquettes et les tunnels terroristes.

Le Hamas a construit ces tunnels terroristes avec l’intention de les utiliser pour nuire à la population civile d’Israël. Le réseau souterrain est en fait une vaste ville souterraine comprenant des dizaines d’ouvertures situées à travers Gaza. Le Hamas utilise ces tunnels comme caches d’armes, bunkers, centres de commandement, artères pour le déplacement de terroristes et d’armes et également comme sites de lancement de roquettes.
Certains de ces tunnels menaient directement depuis Gaza aux villages israéliens situés près de la frontière, et permettaient aux terroristes d’infiltrer le pays et de kidnapper et attaquer les civils israéliens. Les habitants du sud d’Israël vivaient dans la peur constante qu’à tout moment, un terroriste puisse émerger de l’un des tunnels et kidnapper ou tuer leurs voisins ou enfants.
Pendant l'opération Bordure Protectice
4,564
roquettes ont été tirées sur Israël.

3,641
ont frappé Israël

735
ont été interceptées par le Dome de Fer
En 2001, les organisations terroristes à Gaza ont commencé à tirer de roquettes sur les villes d’Israël. Au fil des années, le Hamas a acquis un arsenal d’armes de taille, comprenant des obus de mortier, des missiles de courte et de longue portées. Les habitants du sud d’Israël vivent sous la menace constante de ces roquettes, tout en ayant uniquement 15 secondes pour trouver un abri depuis l"instant où la roquette est tirée. Au cours de l’Opération Bordure Protectrice, 4 564 roquettes ont été tirées sur Israël. Parmi elles, 3 641 ont frappé le pays et 735 ont été interceptées par le système de défense Dôme de Fer.
La première phase de l’opération consistait en des frappes aériennes contre des cibles terroristes à Gaza : caches d’armes, centres de commandement, points de rassemblement pour les terroristes, sites de fabrication d’armes, sites de lancement de roquettes etc.
Dix jours après le début de l’opération, Tsahal a identifié 13 terroristes armés qui avaient infiltré Israël par un tunnel creusé depuis Gaza. Ce soir-là, Tsahal a lancé une nouvelle phase de l’Opération Bordure Protectrice. D’importantes forces de l’infanterie, des blindés, de l’artillerie, du Génie Militaire et des Renseignements sur le terrain sont entrées dans la bande de Gaza, marquant ainsi le début de la phase terrestre de l’opération.

Les soldats de Tsahal ont mené l’opération de façon efficace et professionnelle sur le champ de bataille urbain de la bande de Gaza. De nombreux efforts ont été faits afin de limiter les pertes civiles à Gaza, à travers le largage aérien de tracts avertissant d’une frappe prochaine dans la zone, de la technique du “roof-knocking” (largage d’un projectile sonore non-létal visant à prévenir la population civile d’une frappe aérienne à proximité de la zone), d’appels téléphoniques aux civils se trouvant dans les immeubles ciblés, et l’annulation à la dernière minute de missions à cause de la présence de civils.
De l’autre côté, le Hamas a utilisé la population civile de Gaza comme bouclier humain. L’organisation terroriste a tiré des roquettes depuis des bâtiments civils, utilisant mosquées et écoles à des fins terroristes. De nombreuses maisons ont été piégées, et les civils encouragés à ignorer les avertissements de Tsahal, afin de provoquer de façon délibérée des pertes civiles.
L’Opération Bordure Protectrice a duré 50 jours. De nombreux soldats de Tsahal ont fait preuve de bravoure, de détermination et de professionnalisme. Ils se sont battus pour leur pays, ont détruit les tunnels et ont affronté les terroristes.
OPERATION ISLANDS OF HOPE
The IDF’s Humanitarian Aid Delegation to the Philippines
13/11/13 - 27/11/13
Nous nous souvenons des courageux soldats qui sont tombés au combat tandis qu’ils défendaient les civils d’Israël.
Que leur mémoire soit bénie.
May their memory be a blessing.