Tsahal valorise la vie humaine et apporte son aide aux personnes dans le besoin, peu importe le type de catastrophe ou le moment où cela se produit. Tsahal mène des opérations humanitaires rapidement et efficacement, sauvant ainsi des milliers de vies. Au fil des années, l’armée israélienne a envoyé 27 délégations humanitaires à travers le monde entier.

1953 : Îles Ioniennes, Grèce

La première délégation humanitaire de Tsahal a eu lieu dans les années 50, alors qu’Israël n’avait que cinq ans. En août 1953, un tremblement de terre a frappé la Grèce, tuant 1000 personnes. Les navires de la Marine israélienne qui menait un exercice dans la zone ont aidé les survivants et ont fourni l’aide médicale nécessaire. Ces marins ont ouvert la voie aux futures missions humanitaires de Tsahal.

1975 : Cambodge

En 1975, la guerre entre le Vietnam et le Cambodge a créé de nombreux réfugiés. Suite à cela, Tsahal a décidé d’envoyer une équipe sur place le temps d’un mois pour aider ces personnes vivant dans les camps de réfugiés à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande.

1985 : Mexico, Mexique

En septembre 1985, quatre tremblements de terre ont frappé Mexico dont le plus violent était de magnitude 8,1 sur l’échelle de Richter. Trois jours après ces séismes, qui ont tué plus de 10 000 personnes, Tsahal a envoyé une délégation médicale mais aussi des équipes de recherche et sauvetage. Au total, 350 réservistes ont participé à cette mission humanitaire au Mexique.

1988 : Gumri, Arménie

Le 6 décembre 1988, un tremblement de terre a frappé le nord-est de l’Arménie, tuant près de 60 000 personnes. Tsahal a envoyé du matériel et une équipe médicale à Léninakan (aujourd’hui Gumri), où 80% de la population vivait dans la rue. L’armée israélienne a sauvé 14 personnes des décombres et a travaillé sans relâche pour maintenir les survivants en vie jusqu’à leur transfert vers un hôpital.

1989 : Roumanie

Quelques semaines avant la révolution roumaine, les émeutes avaient laissé de nombreuses personnes dans le besoin. Le 12 décembre 1989, Tsahal a envoyé une équipe de médecins et chirurgiens pour leur venir en aide. L’Armée de l’Air israélienne a envoyé huit tonnes d’équipement médical et nourriture pour venir en aide aux Roumains.

1992 : Zagreb, Croatie

Le 18 avril 1992, lors de la guerre civile en Bosnie (aujourd’hui Bosnie-Herzégovine), Israël a envoyé 13 tonnes d’aide humanitaire à Zagreb en Croatie pour aider la population souffrant des conséquences de la guerre.

1994 : Buenos Aires, Argentine

Le 18 juillet 1994, le Hezbollah a mené une attaque terroriste contre l’Association Mutuelle Israélite Argentine (AMIA) à Buenos Aires. Cet attentat a été répertorié comme le plus meurtrier d’Argentine et a choqué les membres de la communauté juive locale, qui est l’une des plus grande du monde. 85 personnes ont été tuées et des centaines d’autres ont été blessées. Une équipe de recherche et sauvetage ainsi que des professionnels de Tsahal ont été envoyés sur place pour leur prêter main-forte.

1994 : Goma, République démocratique du Congo

Le 23 juillet 1994, Tsahal a envoyé 270 personnes pour une durée de 40 jours à Goma pour aider les réfugiés fuyant la guerre civile du Rwanda. Lors de cette mission humanitaire, l’armée israélienne a donné des produits alimentaires ainsi que des vêtements et a mis en place un hôpital de campagne pour soigner les blessés.

1998 : Nairobi, Kenya

Le 7 juillet 1998, une voiture piégée a explosé près de l’ambassade américaine à Nairobi. Le Premier ministre israélien a ordonné à Tsahal de se rendre sur place. Ainsi, 170 personnes dont des équipes de recherche et sauvetage et des médecins se sont rendus sur place. L’armée israélienne fut la première armée étrangère à arriver sur les lieux. Lors de cette mission, Tsahal a sauvé trois personnes.

1999 : Macédoine

En 1999, des réfugiés ont commencé à quitter la Macédoine suite à la guerre du Kosovo. Le 6 avril de la même année, Tsahal a envoyé une délégation humanitaire composée de 60 personnes en Macédoine où les soldats ont construit un hôpital de campagne avec 100 lits pour soigner les réfugiés.

1999 : Izmit, Turquie

Le 17 août 1999, un tremblement de terre de magnitude 7,4 sur l’échelle de Richter a frappé le nord-ouest de la Turquie. Des dizaines de milliers de bâtiments se sont effondrés et des milliers de personnes ont été portées disparues. Le Commandement du Front Intérieur de Tsahal a aidé le pays en sauvant 12 personnes et en construisant un hôpital de campagne où 1200 personnes ont été soignées, 40 opérations ont été menées et 15 bébés sont nés.

1999 : Athènes, Grèce

Le 7 septembre 1999, un tremblement de terre a frappé Athènes, tuant 143 personnes et blessant 2000 autres. Tsahal a envoyé une délégation dans la capitale pour aider, aux côtés de la France et de la Suisse, à sauver les victimes.

2001 : Gujarat, Inde

Le 26 janvier 2001, un séisme de magnitude 7,7 a frappé Gujarat en Inde. Ce tremblement de terre a tué près de 20 000 personnes, blessé 167 000 autres et détruit 400 000 maisons laissant 600 000 personnes sans domicile.

Une délégation israélienne composée de soldats de l’Unité de Recherche et Sauvetage a été envoyée pour mettre en place un hôpital de campagne avec 100 lits. Au total, 1300 blessés ont été soignés, 52 opérations chirurgicales ont été menées et 12 bébés ont vu le jour.

2004 : Taba, Égypte

Le 7 octobre 2004, un camion a foncé et explosé dans le Hilton de Taba, causant la mort de 31 personnes et blessant 159 autres. Une grande partie de l’hôtel s’est effondrée suite à l’explosion. La délégation de Tsahal et plus précisément le Corps Médical ainsi que les équipes de recherche et sauvetage sont restés trois jours sur place pour sauver un maximum de personnes.

2004 : Colombo, Sri Lanka

Le 26 décembre 2004, le Sri Lanka a été touché par un séisme et un tsunami qui ont causé d’importantes inondations et détruit une partie du sud-est de l’Asie. Tsahal a envoyé de l’aide médicale dont 3 médecins, un représentant de la Compagnie de Recherche et Sauvetage et du ministère des affaires étrangères pour fournir du matériel médical et aider la population.  

2005 : La Nouvelle-Orléans, États-Unis d’Amérique

Suite aux conséquences meurtrières de l’ouragan Katrina en août 2005, le général de brigade Yeheskel Levy du Corps Médical a coordonnée le transfert de 80 tonnes d’aide humanitaire vers les États-Unis.

2006 : Nairobi, Kenya

Le 24 janvier 2006, un immeuble de cinq étages s’est effondré à Nairobi au Kenya. Israël a alors décidé d’envoyer 80 soldats pour porter secours aux victimes.

2010 : Port-au-Prince, Haïti

Le 12 janvier 2010, un séisme a frappé Haïti et la République dominicaine, tuant et blessant des milliers de personnes.

La délégation humanitaire de Tsahal envoyée sur place a soigné 1100 personnes, mené 319 opérations et 16 accouchements dont trois césariennes.

2010 : Bogota, Colombie

Suite aux inondations en Colombie qui ont causé la mort de centaines personnes, Tsahal et le ministère de la défense ont envoyé une délégation humanitaire. Au total, près de 50 tonnes d’équipement dont 20 tonnes de nourriture, cinq mille kits médicaux, deux mille couvertures, mille ponchos, 1000 matelas et 100 tentes ont été envoyés. De plus, Israël a fourni des soins médicaux à de nombreuse victimes.

2011: Minamisanriku, Japon

En mars 2011, un violent séisme a frappé la côte nord-est du Japon ce qui a engendré une série de tsunamis dévastateurs.

Le Corps Médical de Tsahal et le Commandement du Front Intérieur a construit une clinique médicale comprenant pédiatres, chirurgiens, gynécologues, une pharmacie, un département d’ORL, d’optométrie et d’une maternité. Lors de cette mission humanitaire Tsahal a traité 220 patients.

2011: Erciş, Turquie

Le 23 octobre 2011, un séisme a frappé la Turquie, tuant 570 personnes et détruisant des milliers de bâtiments. La délégation de Tsahal a soigné les blessés qui avaient été sauvés et évacués dans des bâtiments réhabilités en hôpital de campagne.

2012 : Bourgas, Bulgarie

En juillet 2012, un terroriste du Hezbollah a mené un attentat-suicide dans un bus transportant 42 Israéliens de l’aéroport vers des hôtels à Bourgas. Lors de cette attaque à la bombe, le chauffeur de bus ainsi que cinq Israéliens ont été tués et 32 personnes ont été blessées. Le Commandement du Front Intérieur, l’Armée de l’Air israélienne et le Corps Médical de Tsahal ont été envoyés sur les lieux pour soigner les victimes et les aider à rentrer en Israël.

2012 : Accra, Ghana

En novembre 2012, un centre commercial s’est effondré à Accra. Une délégation de Tsahal a été envoyée pour aider les forces locales. Au total, l’armée israélienne a sauvé 78 personnes des décombres.

2013 : Tacloban, Philippines

Le 8 novembre 2013, le typhon Haiyan a dévasté les Philippines et a affecté environ sept millions de personnes. Plus de 660 000 personnes ont été obligées d’évacuer leur maison et près de 320 000 se sont protégées dans des centres d’évacuation.

148 soldats et officiers de Tsahal se sont envolés pour les Philippines afin d’aider à retrouver et soigner les survivants. Cette délégation a rapidement installé un hôpital de campagne comptant environ 100 tonnes d’aide humanitaire et médicale.

2015 : Katmandou, Népal

Le 25 avril 2015, le Népal a été touché par un séisme, tuant plus de 2000 personnes et blessant 4700 autres. Une délégation de Tsahal comptant 260 personnes s’est rendue sur place pour aider les Népalais.

Dans l’hôpital de campagne de Tsahal, 1600 personnes ont été soignées, huit bébés ont vu le jour et 85 opérations chirurgicales ont été menées. En plus de cette assistance médicale, Tsahal a donné plus de 95 tonnes d’aide humanitaire aux Népalais.

2016-2018 : Frontière syrienne, plateau du Golan

Un soir, un blessé syrien s’est rendu à la frontière israélienne en demandant une assistance médicale. Ni lui, ni même le soldat de Tsahal stationné à la frontière ne savaient que peu de temps après, Tsahal déploierait l’Opération humanitaire “Bon Voisin”.

Lors de cette opération, Tsahal a fourni des soins médicaux aux Syriens dans le besoin, ainsi que des infrastructures et une aide civile. Plus de 4000 personnes dont 1409 enfants ont été soignés dans les hôpitaux israéliens et les cliniques de terrain. Dans une clinique de ce genre, Mazor Ladach, 6 763 personnes ont été soignées.

Depuis la mise en place de l’Opération “Bon Voisin” Tsahal a fourni aux Syriens dans le besoin une aide humanitaire comprenant également : 22 générateurs, 40 véhicules, 1 066 720 litres d’essence, 646 tentes, 1741.69 tonnes de nourriture, 48 933 boites de lait infantile, 8173 paquets de couches , 350 tonnes de vêtements et 14 000 produits hygiéniques. Par ailleurs, Tsahal a fourni 2 124 conteneurs de médicaments et 25 726 boîtes de fournitures médicales, ce qui a aidé les 685 enfants syriens qui ont bénéficié des soins médicaux.

2017: Mexico, Mexique

Le 20 septembre 2017, une délégation de Tsahal comprenant 70 hommes et femmes sont partis pour le Mexique afin de participer à l’opération de secours après le séisme. Sur ces 70 soldats, 25 sont des ingénieurs qui ont aidé à évaluer les dégâts et ont fourni une assistance dans la zone sinistrée. Cette mission était remarquable, car les soldats sont partis la première nuit de Roch Hachana, le nouvel an juif, l’un des jours les plus saints de l’année pour les Juifs.

2018 : Plateau du Golan

Le 22 juillet 2018, Tsahal a mené une opération humanitaire spéciale dans la 210ème Division afin de secourir les membres des Casques blancs et leurs familles. En Syrie, la vie de ces secouristes étaient en danger. Les troupes de Tsahal les ont sauvés de la zone de guerre et les ont transférés dans un pays voisin.