La semaine prochaine Tsahal recevra le F-35, son tout nouvel avion de chasse. Voici ce qu’il faut retenir sur cette nouvelle acquisition.

COOPÉRATION ISRAÉLO-AMÉRICAINE

Israël est le premier pays à recevoir l’ultra moderne F-35, en dehors des États-Unis. L’Armée de l’Air israélienne a envoyé deux délégations en Amérique pour en apprendre plus sur cet avion et ses fonctions.

Notre Armée de l’Air recevra un total de 50 avions dans les six années à venir. Les deux premiers avions décolleront des États-Unis et atterriront le 12 décembre 2016 en Israël. Les autres seront importés par bateau.

LES AVANTAGES

La technologie furtive du F-35 permet à nos pilotes de mener des missions secrètes sans être repérés par l’ennemi. 20 secondes, c’est le temps qu’il lui faut pour décoller. Une équipe au sol peut suivre le trajet de l’avion permettant ainsi au pilote de voler dans les meilleures conditions en sachant qu’il/elle dispose d’un soutien terrestre.

LA MISSION

Alors que le Moyen-Orient est de moins en moins stable et que des groupes menacent de détruire Israël, Tsahal doit toujours avoir un coup d’avance sur l'ennemi. Le F-35 nous permet de prendre l’avantage sur les armées et les groupes dotés de technologies avancées.

LA TOUCHE ISRAÉLIENNE

Dès que le F-35 aura atterri en Israël, il sera à notre entière disposition. Notre Armée de l’Air y ajoutera ses propres systèmes technologiques apportant ainsi la touche start-up israélienne. Toute la maintenance et les tests seront effectués en Israël afin qu’ils soient opérationnels d’ici un an.