Dimanche dernier, le 5 novembre 2017, l’exercice Blue Flag a débuté pour une durée de deux semaines. Jusqu’à aujourd’hui, c’est le plus grand exercice international aérien qui s’est tenu en Israël. Durant l’exercice Blue Flag, l’Armée de l’Air de sept pays différents se sont entraînées aux côtés de l’Armée de l’Air israélienne : la France, les États-Unis, l’Allemagne, la Pologne, l’Italie, la Grèce et l’Inde.


L’avion français Mirage 2000 en plein atterrissage

L’exercice Blue Flag est divisé en deux étapes. La première permet aux différentes forces armées de renforcer leur coopération. La deuxième étape leur permet de s’entraîner sur des scénarios de combat complexes. Durant cette étape, l'escadron «Dragon Volant» de Tsahal, qui se spécialise dans l’imitation des avions ennemis, prendra part à l’exercice. Le but ultime de cet exercice est de procurer une expérience unique et bénéfique aux pays qui y participent.


Pilote allemand de l’Eurofighter Typhoon devant le logo de l’exercice Blue Flag 2017