La Brigade Nahal (anglais : Nahal Brigade ; hébreu : חטיבת הנח”ל, ‘Hativat HaNahal’) est l’une des 5 brigades d’infanterie de Tsahal. Elle est placée sous la responsabilité du Commandement du Front Sud. La brigade est composée de 4 bataillons dont un bataillon de reconnaissance. Les soldats de cette brigade portent un béret vert clair et des bottes d’infanterie rouges.

Le Mouvement Nahal a été créée en 1948 par David Ben-Gourion. L’idée de cette brigade était d’établir, à l’aide du service militaire, de nouvelles communautés agricoles en Israël. L’objectif des “Garinim de Nahal” (des petits groupes d’un mouvement de jeunesse israélien) était d’approvisionner les soldats en ressources militaires, suffisantes pour fonder de nouveaux kibboutz et de nouvelles communautés.

Tsahal ayant besoin de plus de soldats d’infanterie durant la Première Guerre du Liban, la Brigade d’Infanterie Nahal a été créée en 1982. Lors des 37 années qui ont suivi, la brigade a participé à de nombreuses opérations au Liban, dans la bande de Gaza et en Judée Samarie. 

Quelques anecdotes sur la Brigade Nahal :

  • Suite à l’Opération Bordure Protectrice, la brigade a reçu une citation du commandant de la division.
  • Le tag de la Brigade Nahal comprend une épée, une faucille et du blé. L’épée représente la protection. La faucille et le blé représentent le travail de la terre et l’esprit pionnier à l’origine de la création de la brigade.
  • Le symbole de la brigade est fait de 4 flèches représentant les 4 bataillons.

Les bataillons de la Brigade Nahal : le Bataillon Bazelet (50ème), le Bataillon Shaham (931ème), le Bataillon Granite (932ème) et le Bataillon de Reconnaissance Topaz.