La Brigade Parachutiste (anglais : Paratroopers Brigade ; hébreu : חטיבת הצנחנים, ‘Hativat HaTsanhanim’) est la brigade d’infanterie parachutiste de l’Armée de Défense d’Israël. La brigade est placée sous la responsabilité du Commandement de la Région Centre.

La première unité de parachutistes de Tsahal a été créée en septembre 1948. Son fondateur et son premier commandant était Yoel Palgi, qui était lui-même parachutiste durant la Seconde Guerre Mondiale et membre du Mossad Le’Aliyah Bet.

Le 24 mai 1949, l’unité est démantelée mais plus tard la même année, Yehuda Harari est convoqué pour la former de nouveau et Tzvi Zellner est nommé pour commander à ses côtés. L’école des parachutistes est fondée dans la base de Tel Nof, appelée Bahad 8. Un bataillon de 890 soldats est formé, constitué de 2 compagnies : une compagnie de recrues sous le commandement de Marcel Tobias et une compagnie sous le commandement de Yitzhak Velker.

Les soldats de la Brigade Parachutiste portent un béret rouge et des bottes d’infanterie rouges. Pour se démarquer des autres soldats de Tsahal, les parachutistes portent une ceinture au dessus de leur chemise, en plus de la ceinture qu’ils portent sur le pantalon.

Les tests de sélection pour rejoindre les rangs de la Brigade Parachutiste (“Gibush Tzanhanim”) ont lieu 2 fois par an, en avril et en décembre. Les candidats passent plusieurs tests physiques, comme par exemple une épreuve durant laquelle les recrues doivent courir tout en portant des sacs remplis de sable. Les candidats doivent également se montrer responsables, faire preuve d’initiative et être aptes à improviser en toutes situations.

Les bataillons de la Brigade Parachutiste : le Bataillon Peten (101ème), le Bataillon Tsefa (202ème), le Bataillon Efa (890ème) et le Bataillon de Reconnaissance (5135ème).