Le 17 février 2018, un engin explosif a été enclenché contre des soldats de Tsahal près de la clôture de sécurité au sud de la bande de Gaza. Quatre soldats ont été blessés dont deux grièvement, un modérément et un légèrement. Les soldats ont été évacués à l’hôpital pour être soignés. En réponse à cette attaque, un char d’assaut de Tsahal a ciblé un poste d’observation du Hamas au sud de la bande de Gaza.

Le Hamas est responsable d’avoir posé cet engin explosif improvisé ayant blessé les soldats. Le Hamas organise régulièrement des émeutes et autres soit-disantes « manifestations » le long de la clôture de sécurité avec Israël. L’engin explosif improvisé ayant blessé les quatre soldats a été installé lors de l’émeute du 16 février et était attaché à un drapeau.

Tsahal continuera de tenir le Hamas responsable de toute agression en provenance de la bande de Gaza.