Le “Super Volontaire”

Le caporal Rafael est aussi connu sous le nom de “super volontaire”. Chaque week-end il donne de son temps à quatre associations différentes. “Cela me donne l’énergie nécessaire pour revenir la semaine suivante et je le fais toujours avec un immense sourire.” Après une longue semaine à la base au sein du Corps Blindé Mécanisé, le caporal Rafael ne se repose pas une fois rentré chez lui. “Lorsque je rentre de la base le week-end, je pose mon sac à la maison et je repars immédiatement faire du volontariat” ajoute-t-il.

L’homme aux LEGO qui donne le sourire aux enfants atteints du cancer

Le commandant Maor a commencé à jouer aux LEGO à l’âge de 5 ans et à 30 ans sa passion n’a pas disparu. “J’ai longtemps collectionné les boîtes de LEGO et j’étais arrivé à un point où elles prenaient pratiquement toute la place chez moi” raconte-il. Mais un jour, sur les conseils d’un ami, le commandant Maor a réalisé que ces LEGO pouvaient rendre des enfants heureux. Il a alors commencé à être bénévole au sein du service pédiatrique d’oncologie et aujourd’hui, il ne peut imaginer sa vie autrement. “Je connais chacun des enfants et ce que chacun d’entre eux aime. Un jour, un des enfants qui suivait des séances de chimiothérapie a demandé à son médecin de l’hospitaliser. Lorsque le médecin lui a demandé pourquoi, le garçon a répondu “parce que je veux que Maor vienne m’apporter une boîte de LEGO”. Ce jour-là je suis allé chez lui directement pour lui apporter une boîte de LEGO” raconte Maor.

Les volontaires de Tsahal

Les soldats volontaires sont ceux ayant été exemptés du service militaire obligatoire car souffrant de problèmes médicaux mais ayant tout de même décidé de servir dans l’armée. “Chacun d’entre nous sait que l’on a davantage de capacités que de handicaps. On a cette capacité que peu de personnes ont, celle de se battre et la volonté de repousser nos propres limites. Nous sommes volontaires, nous sommes soldats et nous avons rejoint Tsahal parce que c’est notre armée et tout celui qui est capable de donner en retour à l’État d’Israël et à ses citoyens devrait faire pareil” confie le caporal Maayan, volontaire dans Tsahal.

Le soldat qui apporte de la joie aux patients du service oncologique

Le service oncologique d’un hôpital n’est pas un endroit où les gens aiment passer du temps. Mais au cours des trois dernières années, le sergent Y. qui sert dans la Branche des Renseignements a rendu cet endroit meilleur. Deux fois par semaine, il passe du temps avec les enfants de Zichron Menachem, une association qui vient en aide aux enfants atteints du cancer ainsi qu’à leurs familles. Pour le sergent Y. ce n’est pas seulement du bénévolat mais cela prend une dimension personnelle. Il ajoute même : “Nous sommes devenus de bons amis, ils viennent aux fêtes et réunions familiales.”

Plus d'articles sur le même sujet :