Être instructeur d'armes

"Personne ne connait les particularités d'une arme aussi bien qu’un instructeur.", a dit la sergent Roni, commandante de l'école des instructeurs d’armes. L’armée israélienne prend les armes très au sérieux c’est pourquoi il existe une école spécialement conçue pour enseigner aux soldats les particularités des armes. Ainsi, les soldats pourront devenir instructeurs d'armes au sein des brigades d'infanterie.

Être instructeur d'armes

"J'enseigne aux soldats combattants tout ce qu'ils doivent savoir, y compris comment utiliser un véhicule blindé, des missiles et des obus de mortier. Je pense qu'il s’agit ici de l’un des postes les plus importants de l'armée israélienne. Chaque travail a son importance, mais celui-ci influence vraiment sur l’avenir des soldats combattants."

Ce n’est pas un poste qui correspond à tout le monde

La sergent Roni est maintenant commandante de l'école des instructeurs d’armes. Elle a conscience que son poste implique beaucoup de responsabilités. Savoir se servir de son arme de façon optimale est primordial. "S'il y a une guerre, mes soldats entreront sur le champ de bataille avec les valeurs que je leur ai enseignées. "Les commandants de l'école des instructeurs d’armes ont la possibilité de choisir le matériel pédagogique de l'école qui correspond le mieux aux besoins des soldats. "Parce que nous travaillons avec des soldats combattants et que nous nous entraînons avec eux sur le terrain, nous savons ce qui est bien, ce qui ne l'est pas et quels changements sont nécessaires pour un exercice militaire réussi."

Plus d'articles sur le même sujet :