Au cours des frappes aériennes menées dans la bande de Gaza le dimanche 3 juin 2018, Tsahal a attaqué une position militaire des commandos marins du Hamas dans le nord de Gaza. Au cours de la frappe, un tunnel d'attaque terroriste menant à la mer à été démoli. Il s’agissait d’un tunnel terroriste spécial qui permettait aux terroristes du Hamas d’avoir un accès sous-marin et d’attaquer Israël. L'itinéraire de ce tunnel a été identifié dans le cadre de la campagne contre les forces navales du Hamas menée par Tsahal cette année.

"Nous comprenons que le Hamas considère sa composante navale comme étant l'une de ses forces offensives les plus importantes. Le Hamas comprend qu'il devra essayer d'utiliser la voie maritime pour mener ses activités terroristes", a déclaré le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, porte-parole pour la presse internationale de Tsahal. 

Les habitudes des dépenses du Hamas, qui sont le plus souvent concentrées dans les infrastructures terroristes plutôt que dans l’aide aux Gazaouis, indiquent qu'il pourrait y avoir plus de tunnels.
Cela est probable; le Hamas investit beaucoup de moyens, d'argent et de temps dans leur force navale. Nous continuerons bien sûr de veiller en utilisant tous les capacités opérationnelles de renseignement à notre disposition.
La mission de Tsahal est de défendre les civils israéliens et d'éliminer les menaces à leur encontre. C’est dans cet esprit que Tsahal continuera d’agir avec détermination contre toute forme de terrorisme. Les menaces, telles que celles posées par les tunnels terroristes du Hamas, sont inacceptables et recevront une réponse appropriée.