Ce jeudi 27 septembre, lors de la 73ème Assemblée Générale de l’ONU à New-York, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est exprimé au sujet de l’armement nucléaire iranien.

Après avoir brièvement rappelé les raisons de l’opposition d’Israël au projet nucléaire iranien, le Premier ministre a dévoilé lors de cette assemblée l’emplacement de l’entrepôt atomique clandestin de l’Iran qui lui permet de stocker des équipements et du matériel issu de son projet nucléaire.

Poursuivant son discours, Benyamin Netanyahou a déclaré que l’Iran dirige le Hezbollah (organisation terroriste implantée au Liban) par son financement et par la construction de sites secrets servant à transformer des roquettes sol-sol en missiles pouvant cibler Israël de manière très précise.

C’est ainsi que le Premier ministre a expliqué que le Hezbollah a placé trois de ces sites le long de l’aéroport international de Beyrouth Rafic Hariri. Le premier site se situe dans le quartier d’Uza’i, le second se situe sous un stade de football et le troisième se situe à quelques mètres de l’aéroport lui-même.

Les hauts responsables du Hezbollah ont pris la décision délibérée de transférer le projet de précision des missiles (the Missile Accuracy Project ou MAP en anglais), qu’ils promeuvent depuis quelque temps, au cœur de la ville de Beyrouth et ceci a été fait en mettant en péril la population civile libanaise.

Les tentatives de construction d’infrastructures destinées à transformer les missiles sont un autre exemple de l’implantation iranienne dans la région qui menace Israël et de l’influence négative de l’Iran.

Israël surveille ces sites avec des capacités et des moyens variés, possède de vastes informations sur le projet de précision des missiles et opère avec divers outils et méthodes opérationnels.

Benyamin Netanyahou a ensuite ajouté dans son discours, en s’adressant au Hezbollah : “Israël sait ce que vous êtes en train de faire. Israël sait où vous le faites. Israël ne vous laissera pas faire.”