Tsahal vient de déclencher l’Opération Bouclier du Nord pour exposer et neutraliser les tunnels d’attaque transfrontaliers que le Hezbollah a creusé depuis le Liban vers Israël. À peine quelques heures après le début de l’opération, nos soldats ont découvert et neutralisé un tunnel d’attaque du Hezbollah long de 180 mètres pénétrant en territoire israélien, creusé dans de la roche dure et dont l’entrée se situait sous un bâtiment civil au Sud-Liban.

 
Le tracé du tunnel du Hezbollah creusé depuis un bâtiment civil au Liban vers le territoire israélien.

Historique

2006 - Pendant la Deuxième Guerre du Liban, Tsahal a été exposée pour la première fois à l’infrastructure souterraine étendue du Hezbollah. À la fin de la guerre, la Résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU a été adoptée, interdisant à tout autre force armée que l’Armée Libanaise ou la FINUL d’être présente au sud de la rivière Litani, et appelant au désarmement de tous les “groupes armés”. Malgré cela, le Hezbollah continue de s’armer et de développer un vaste réseau souterrain au Sud-Liban pour se préparer à de futurs combats.  

2012 - Le Hezbollah commence à développer un plan opérationnel contre Israël.

2013 - Pendant la surveillance des activités de planification et des préparations du Hezbollah, Tsahal commence à soupçonner que le groupe terroriste mène des excavations près de la Ligne Bleue.

2014 - Tsahal expose les tunnels terroristes du Hamas infiltrant Israël depuis la bande de Gaza. Sachant que le Hamas et le Hezbollah partagent leurs connaissances, les soupçons d’Israël sur une menace souterraine à sa frontière nord s’en trouvent renforcés. À partir de cette estimation, Tsahal a formé un nouveau détachement spécial de haute technologie du renseignement avec pour objectif de se concentrer sur la menace souterraine posée par le Hezbollah.

2015 - Tsahal augmente ses efforts défensifs dans le nord d’Israël.

2016 - Des instruments de haute technologie sont déployés le long de la ligne bleue afin de localiser et d’exposer les tunnels du Hezbollah.

2018 - Israël lance l’Opération Bouclier du Nord pour neutraliser la menace des tunnels.

 

La situation actuelle

Les tunnels d’attaque en provenance du Liban constituent une menace pour les civils israéliens ainsi qu’une violation de la souveraineté israélienne avant même qu’ils ne deviennent opérationnels. De plus, ces tunnels constituent une preuve flagrante de la violation de la Résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU par le Hezbollah.

Ces tunnels envoient un message très clair sur les véritables priorités de l’organisation terroriste Hezbollah. En les construisant, le Hezbollah a montré qu’il donnait plus d’importance à la destruction d’Israël qu’à la sécurité des civils libanais.

En réponse aux activités terroristes du Hezbollah soutenues par l’Iran le long de notre frontière, nous avons renforcé notre présence sur le Front Nord, et sommes prêts à protéger les civils israéliens du Hezbollah.

À l’intérieur du tunnel du Hezbollah que Tsahal a neutralisé le 04/12/2018

Cet article sera mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation. 
Pour des actualités en direct, suivez-nous sur Twitter :