La Marine israélienne (anglais : Israeli Navy ; hébreu : חיל הים הישראלי‎, ‘Hel HaYam HaYisraeli’) supervise la formation des forces navales de Tsahal. Le commandant des forces navales définit aussi les objectifs de la marine : protéger l'État d’Israël de toute menace maritime, donner l’alerte en cas de conflit imminent, et remplir des missions spécifiques lors d’un conflit.

  • Uniforme : Beige (blanc pour les officiers)
  • Béret : Bleu foncé
MISSIONS

Les missions de la Marine Israélienne sont les suivantes :

  • Protéger et défendre l’État d’Israël de toute menace maritime, et sécuriser la zone d’opération de Tsahal.
  • Sécuriser les opérations maritimes vitales  de l’État d’Israël.
  • Assister le reste de l’armée israélienne en cas de conflit.
  • Abattre les cibles ennemies.
  • Produire des photographies de l’espace maritime utilisables par les services de renseignements, et être capable d’évaluer les photographies produites par les renseignements généraux.
  • Acheminer équipements et soldats, et exécuter des missions spéciales d’acheminement de ressources.
  • Exécuter des missions de recherche et sauvetage en mer.
  • Former les forces navales de Tsahal ;  exécuter certaines missions terrestres dans le cadre des consignes de l’armée.

 

La Marine Israélienne comprend notamment les Forces Spéciales de la Marine, le Commando Naval « Shayetet 13 », qui opère en mer, sur terre et dans les airs.  Les  soldats de cette unité interceptent régulièrement des navires transportant des tonnes d’armes envoyées à destination du Hamas (notamment le Francop en 2009 ou le Victoria en mars 2011). La Marine comprend aussi le Commando Sous-Marins (‘Shayetet HaTzolelot’) qui a pour mission la destruction de navires ennemis, le contrôle à l’entrée des ports, la réalisation d’activités secrètes d’espionnage et l’assistance à d’autres unités lors de combats. Cette unité utilise le sous-marin de classe « Dolphin », l’un des sous-marins d’attaque conventionnel les plus avancés au monde, et l’arme d’attaque la plus sophistiquée, complexe et chère de Tsahal. Le service dans un sous-marin offre la possibilité d’intégrer un groupe de personnes de grande qualité dans une unité qui a compté près de 1700 soldats parmi ses rangs depuis sa création en 1959.

Bases

Base d'instruction

L’objectif de la base d’instruction est d’entraîner et de former les  recrues de la Marine à leur future tâche dans leur unité, tout en les préparant à s’intégrer dans l’appareil militaire.

Base de Haïfa 

C’est la base qui regroupe l’essentiel des forces navales de l’État d’Israël : l’escadrille des sous-marins, celle des bateaux lance-missile et la 914ème compagnie de vedettes de type Dvora. Les missions de la base de Haïfa sont : la sécurisation des routes maritimes de l’État d’Israël, le renforcement de la capacité opérationnelle du corps, l’exécution de missions de sécurité de routine, l’approfondissement de la coopération entre la Marine Israélienne et les autres forces armées de Tsahal.

Base d'Ashdod

Elle est en charge de la partie sud de la côte méditerranéenne de l’État d’Israël et s’occupe principalement des opérations de sécurité de routine dans cette zone maritime. Sa mission est d’agir en mer et de la mer dans le but de préserver l’intégrité et la souveraineté de l’État d’Israël et de protéger ses intérêts maritimes vitaux.

Base d'Atlit

La base d’Atlit héberge l’une des unités d’élite de Tsahal, la Shayetet 13 (les forces spéciales de la Marine). Elle est située au sud de Haïfa et est attenante à une vieille forteresse datant du temps des Croisades. Du fait de la confidentialité des activités menées par la Shayetet 13, la base n’est pas ouverte aux visiteurs.

Base d'Eilat

La base d’Eilat existe depuis 1951 et sert de quartier général de la Marine en Mer Rouge depuis le retrait définitif des forces navales de Charm el-Cheikh en vertu des accords de paix avec l’Égypte de 1979.

Chantier Naval

Le chantier naval de la Marine Israélienne, situé à Haïfa, est l’endroit où les travaux d’amélioration et de réparation de navires sont réalisés. C’est un modèle d’organisation combinant à la fois soldats et officiers de l’armée et employés civils. En plus des travaux d’amélioration et de réparation, le chantier naval est responsable du développement d’armements, de systèmes d’inspection des côtes et de l’équipement du corps.

 Base d'équipement et de transport

C’est la base logistique de la Marine et son rôle est de pourvoir aux besoins logistiques des différentes unités du corps.

Quartier Général

Le siège de la Marine est situé à Tel Aviv, dans la base de la Kirya, qui héberge l’état-major et le siège des divers corps de l’armée israélienne. Le rôle du siège est de gérer le corps, de déterminer la politique générale à suivre, de former et mettre en œuvre la force navale. Le siège comprend plusieurs postes de commandement : la division des ressources humaines de la Marine, la division de l’équipement naval, la division des renseignements, etc. Le Quartier Général est responsable de l’administration et du bon fonctionnement de l’ensemble des bases de la Marine.

Un peu d'histoire...

En 1948, les communautés juives faisaient face à la menace des pays arabes, ce qui rendait urgent le développement d’une force maritime juive. Cette initiative, qui portait le nom de « Flotte de Patrouille Côtière », fut encouragée par le Capitaine de la Marine Miller, un officier des forces navales britanniques qui pensait qu’il était important « de sécuriser la liberté de l’État d’Israël en mer ».

Le 17 mars 1948, l’ordre fut donné de mettre en place une branche navale sous le commandement du Capitaine de la Marine Gershon Zak. Parmi ses premières recrues, on comptait des marins, des pêcheurs, des ouvriers portuaires, les habitants des zones côtières, des volontaires de la Marine Britannique, etc. La marine juive a œuvré à remettre en état certains bateaux qui avaient été laissés à l’abandon dans les ports de Palestine.