Après avoir épuisé tous les moyens diplomatiques, le gouvernement israélien a ordonné aux forces navales de rediriger le navire afin d’empêcher sa pénétration dans la zone de restriction maritime.

En accord avec le droit international, la Marine israélienne a demandé plusieurs fois au navire de changer sa trajectoire. Faisant face à son refus, ils ont visité et perquisitionné le navire dans les eaux internationales afin d’empêcher le navire de pénétrer volontairement la zone de restriction maritime de la bande de Gaza. Les forces israéliennes ont rapporté que l’usage de la force n’a pas été nécessaire, et que les événements se sont déroulés sans incident. Le navire est en ce moment même escorté au port d’Ashdod et doit arriver dans les prochaines 12 à 24 heures.