L’État d’Israël est connu pour ses avancées technologiques et est souvent appelé la « Start-Up Nation ». Tsahal n’y fait pas exception et développe constamment quelque chose de nouveau.

En l'honneur de son 70ème anniversaire, Tsahal a décidé d’exposer durant une semaine toute son histoire technologique. Cette exposition ouverte au public présente non seulement les étapes importantes de l’histoire de l’armée israélienne, mais également les nouvelles avancées technologiques qui seront bientôt utilisées. Un tunnel y est aussi installé et permet aux visiteurs de «voyager dans le temps» et de parcourir l’histoire de Tsahal dans les airs, en mer et sur terre. Certaines des expositions sont interactives, y compris la robotique, un simulateur de vol et de parachutisme et également une formation en bateau.

Le lieutenant-général Gadi Eizenkot devant l’une des expositions technologiques

Lors de cette exposition, le chef d’état-major, le lieutenant-général Gadi Eisenkot a parlé des capacités opérationnelles de l’armée et de son activité actuelle.

"Sur le plan technologique, Tsahal est l’une des armées les plus avancées au monde. Sa force opérationnelle et technologique exposée ici, reflète ses activités et montre le déploiement de ses nombreuses capacités" a déclaré le lieutenant-général Gadi Eizenkot.

Alors, qu'est-ce qui est exposé ?

Il y a tout d’abord le véhicule blindé Merkava Eitan (APC- Véhicule de Transport de Troupes). Pouvant aller jusqu'à 90 km/h, ce véhicule pèse environ 35 tonnes. C’est actuellement le seul au monde à rouler sur des roues plutôt que sur des chenilles, ce qui le rend extrêmement rapide, léger et hautement sophistiqué. Alors que le char lui-même a été développé en 2016, il ne sera pas opérationnel avant 2020.

Ce système d’armes perfectionné, connu sous le nom de Typhoon, est conçu pour être utilisé sur la plupart des navires de la Marine israélienne. Le Typhoon est un système de mitrailleuse léger et télécommandé à distance par un combattant de la Marine. Il possède un système de stabilisation du moteur qui permet au canon de tirer avec précision tout en restant stable. Le système a été développé et fabriqué en Israël et est opérationnel depuis 2008.

Le véhicule Namer est basé sur le char Merkava et est équipé de systèmes spéciaux. Il peut aller jusqu'à 53 km/h et pèse 60 tonnes. Le Namer est devenu opérationnel en 2008 dans la brigade Golani et devrait être intégré à la brigade Givati en 2019.

L’avion de chasse F-16I est l’une des innovations les plus connues d’Israël et fait bien entendu partie de l’exposition. C’est une variante israélienne du F-16, largement utilisé dans le monde occidental. Le «I» ajouté à son nom symbolise le fait qu'il a été spécifiquement conçu pour l'Armée de l'Air israélienne (IAF en anglais). Le F-16I est équipé d'un système d'armes à la pointe de la technologie, d'un système de radar spécial et d'un système de casque unique qui permet au pilote de tirer sur un avion ennemi en utilisant uniquement sa vue.

Cette exposition ne représente qu’un petit échantillon des capacités technologiques de Tsahal. Depuis 70 ans, Tsahal a doté ses soldats de la technologie de pointe dont ils ont besoin pour défendre l’État d’Israël et ses civils.