À l'ère du numérique, tout change rapidement et constamment. Le développement technologique constitue un vrai défi pour Tsahal, qui doit sans cesse s’adapter au monde numérique. Le défi de la Division de recherche et développement technologique est de rendre l'information pertinente et accessible à l'ensemble des soldats de Tsahal quand ils en ont besoin.

En tant que membres d'une unité technologique, ces soldats pensent et développent des technologies de pointe, qui ont un impact majeur sur l'activité opérationnelle sur le terrain, sur leurs propres commandants et même sur l'État d'Israël.

Voici quelques-uns des développements clés de l'unité:

 

Le Smartphone militaire

En janvier 2014, le ministère de la Défense a signé un contrat de 100 millions de dollars avec Motorola pour la fabrication de la prochaine génération d'appareils cellulaires militaires.

Par la suite, Motorola a développé le smartphone Lex M20 en utilisant l'interface de la Division de recherche et développement technologique. Le smartphone est livré avec un écran tactile HD 5,1 pouces, mais sans toutes ces applications qui sont sur votre smartphone. Il est capable de communiquer avec la plupart des systèmes de communication de Tsahal, et c'est le seul smartphone en Israël qui peut faire des appels VoLTE (voice over LTE) en utilisant l'infrastructure 4G.

Le smartphone comprend également des caméras arrière et avant, mais vous ne pouvez pas prendre de selfie. À l'avenir, les soldats utiliseront cette caméra pour transmettre les évaluations de situation aux parties concernées à travers l'armée israélienne.

 

Le YouTube de Tsahal

Z-Tube est une plate-forme YouTube qui contient des vidéos disponibles à partir de caméras de surveillance qui sont opérationnelles en mer, sur terre et dans les airs. L'utilisateur, qu'il soit un soldat ou un officier, peut se connecter au réseau interne de Tsahal, entrer dans Z-Tube et choisir la vidéo qu’il souhaite visionner en temps réel. Les développeurs visent à le rendre accessible sur les appareils mobiles à l'avenir.

Z-Tube fonctionne avec les moyens actuels de Tsahal de visionnage des photos à partir de caméras opérationnelles. Il n'y a plus besoin de passer rapidement d'un canal à l'autre. Avec Z-Tube le contenu arrive à l'utilisateur en temps réel. Le système est alimenté par Internet et permet aux utilisateurs de le connecter à d'autres systèmes d'information.

 

Terminal mobile

Les développeurs travaillent sur un certain nombre de projets mobiles, au centre desquels se trouve le projet «Terminal Mobile». Avec le commandant, il y a une équipe qui gère les situations de combat et d'urgence et leur capacité à fonctionner dépend d'un boîtier informatisé qui permet l'accès à divers types de partage d'informations et de communication.

Le terminal est une boîte en aluminium sur une base en acier rigide qui contient tout l'équipement de communication et transfère l'information entre les unités. Il est capable de fournir tout ce dont il a besoin pour fonctionner pendant plus de 24 heures.

Les techniciens sont connectés à un bataillon de contact spécifique et fonctionnent comme une unité de liaison par satellite qui apporte des nouvelles aux commandants et constitue un bond en avant significatif dans les capacités de communication par satellite de l’armée israélienne.

Le terminal donne une certaines indépendance aux commandants de communication. Dans le passé, ils dépendaient du 383ème bataillon, qui est responsable des systèmes de communication opérationnels.

 

Des systèmes d'avertissement pour le Commandement du Front Intérieur

La Division de la planification du Front Intérieur est responsable de l'innovation et du développement de systèmes d'avertissement pour le Commandement du Front Intérieur. Lorsqu'une roquette est tirée sur Israël, les capteurs de l'Armée de l'Air israélienne détectent la source et le type de la menace, transmettent des signaux et activent l'alerte. Ces avertissements déclenchent des sirènes dans tout le pays et les civils les reçoivent via la télévision, la radio et les smartphones.

Un missile tiré sur Tel Aviv (dans le centre d'Israël) ne fera pas résonner les sirènes comme dans le sud ou le nord. Cela réduit la panique, donne un sentiment de sécurité et empêche de nombreuses personnes de courir dans des abris contre les bombes quand ce n'est pas nécessaire.

Parmi les nouveaux développements, on trouve "Nofar", qui peut être connecté à des haut-parleurs dans des lieux publics bondés, tels que des gares, des écoles, des centres commerciaux et des quartiers privés. Ceci constitue un avertissement supplémentaire dans le cas où la sirène n'atteindrait pas ces endroits. Il existe aussi un système d'alerte mobile déployé dans des zones où la sirène ne peut pas être entendue.

À l'avenir, ces systèmes peuvent être utilisés pour mettre en garde contre d'autres menaces, telles que les tremblements de terre et même automatiquement distinguer les différents types de menaces.