Beaucoup d’idées fausses circulent sur le Hamas, il est temps de clarifier les choses.

Fausse idée 1 : Le Hamas n’est pas une organisation terroriste

Réalité : Les activistes du Hamas sont souvent présentés comme des résistants, ce qui est faux, ce sont des terroristes. Le Hamas a été reconnu comme organisation terroriste par le Canada, la Nouvelle-Zélande, Israël, l’Egypte, le Japon, l’Union Européenne, l’Australie, la Jordanie, les Etats-Unis et ce, à juste titre.

Si vous regardez à travers l’histoire du Hamas, vous constaterez d’innombrables attaques terroristes au cours desquelles des Israéliens ont été tués, dont l’attentat du bus de Haïfa, où 17 personnes ont perdu la vie lors de l’explosion du bus. Le 12 juin 2014, des terroristes du Hamas ont kidnappé et assassiné trois adolescents israéliens, ce qui a conduit à l’Opération Gardiens de Nos Frères, puis à l’Opération Bordure Protectrice.

La charte du Hamas publiée en 1988 appelle à la destruction d’Israël et au Jihad contre les civils israéliens. Sa nouvelle charte n'est pas très différente et contient des messages alarmants comme :

"Il n'y a pas de plus haut niveau de nationalisme ou de profondeur dans la dévotion que le Jihad lorsqu’un ennemi atterrit sur les territoires musulmans" ou "Israël avec sa judéité et sa population juive défie l'Islam et les Musulmans".

 

Explosion du bus de Haifa

Fausse idée 2 : Le Hamas place le bien-être de ses civils au sommet de ses priorités

Réalité : Le Hamas contrôle la bande de Gaza, il est donc responsable de la vie des millions de personnes qui y vivent. On s'attend donc à ce que l'organisation place le mode de vie des Gazaouis au sommet de ses préoccupations et en fasse sa priorité absolue. Malheureusement, depuis que le Hamas contrôle la bande de Gaza, la situation ne fait qu'empirer. L’organisation a l'habitude d'utiliser les infrastructures civiles comme centres d’entraînement au terrorisme. Tsahal a récemment découvert que le Hamas avait transformé un bâtiment de cinq étages destiné à servir de bibliothèque nationale, de services gouvernementaux et de logement en centre d’entraînement au terrorisme. Le bâtiment, sous lequel avait été creusé un tunnel, a été frappé par Tsahal en réponse aux roquettes tirées sur Israël.

Récemment, alors que la Hamas tirait des roquettes sur Israël, l’une d’entre elle a heurté la principale ligne électrique de Gaza. Le Hamas ne vise pas des cibles précises mais tire simplement des roquettes et ne se soucie pas si cela nuit à son propre peuple.

Fausse idée 3 : Le Hamas dirige la bande de Gaza de manière démocratique

Réalité : En janvier 2006, après qu'Israël se soit désengagé de la bande de Gaza, le Hamas a pris part aux élections parlementaires palestiniennes et a remporté une majorité de 76 sièges. Après une tentative ratée d'un gouvernement conjoint avec le Fatah (qui a perdu les premières élections contre le Hamas), les violences entre les deux partis se sont intensifiées, des gens ont été jetés des toits et des exécutions ont eu lieu dans les rues. Finalement, dans sa série de violences, le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza et la contrôle depuis.

Le Hamas est techniquement arrivé au pouvoir de manière démocratique, mais la relation de cette organisation terroriste avec la démocratie a pris fin juste après son élection, car jusqu’à aujourd’hui elle contrôle la bande de Gaza par la terreur.

Fausse idée 4 : Les manifestations de 2018 étaient à caractère pacifique

Réalité : Depuis le mois de mars 2018, le Hamas organise des émeutes, affirmant qu’elles sont à caractère pacifique alors qu’elles étaient en réalité d’une extrême violence. Ces émeutes comprenaient l’utilisation de cerfs-volants en feu, de bombes incendiaires, ainsi que des tentatives d’infiltration. La bande de Gaza se situant à quelques kilomètres des localités israéliennes, ces tentatives d’infiltration constituaient un réel danger pour les civils israéliens.

Il existe une autre idée erronée selon laquelle il s'agissait de manifestations organisées par des civils. Le Hamas était derrière tout ça. Il avait l'intention d'utiliser ses propres civils comme boucliers humains ainsi que pour couvrir ses tentatives d’infiltration. Pour comprendre la réalité de la bande de Gaza, il faut comprendre qui est le Hamas. Cette organisation terroriste contrôle la bande de Gaza et est à l’origine du terrorisme en Israël et du niveau de pauvreté actuel des Gazaouis.