L'Iran mène ses activités militaires de manière active au-delà de ses frontières, ce qui constitue non seulement une menace pour Israël, mais pour le Moyen-Orient dans son ensemble. Mercredi 9 mai 2018, les forces Al-Qods, les forces spéciales des Gardiens de la Révolution islamique en Iran, postées en Syrie ont tiré 20 roquettes vers les postes de Tsahal sur le plateau du Golan. Tsahal a intercepté quatre des roquettes, évitant ainsi tout dommage. C’est la première fois que les forces iraniennes ont tiré directement vers les troupes israéliennes.

En réponse, les avions de combat de Tsahal ont frappé des dizaines de cibles militaires en Syrie appartenant aux forces iraniennes Al-Qods. L’attaque de Tsahal inclut des sites de renseignements iraniens, le quartier général de la logistique des forces Al-Qods, un composé militaire iranien en Syrie, des postes militaires et d’observation etc. Malgré l’avertissement d’Israël, les forces de défense aériennes syriennes ont tiré sur les avions de l'Armée de l’Air Israélienne qui a répondu en ciblant plusieurs systèmes d'interception aérienne (SA5, SA2, SA22, SA17) appartenant aux forces armées syriennes. Tous les avions de combat de Tsahal sont retournés dans leurs bases en sécurité.

C’est la deuxième fois cette année que l’Iran a utilisé ses installations militaires en Syrie pour attaquer Israël. En février 2018, les forces Al-Qods ont envoyé un drone depuis la Syrie, violant ainsi l’espace aérien israélien et menaçant la sécurité israélienne.

L'agression iranienne est une preuve supplémentaire des intentions du régime iranien et de la menace qu'il représente pour Israël et la stabilité régionale. L'Iran continue d'utiliser la Syrie comme son avant-poste militaire personnel à partir duquel il peut attaquer l'État d'Israël et ses civils, tandis que le régime syrien permet que cela se produise.

Tsahal ne permettra pas à l’Iran de s’établir en Syrie et continuera d’agir contre les menaces iraniennes envers la sécurité des civils israéliens. Le rôle de Tsahal est de protéger la population d’Israël et continuera de faire ce qui est en son pouvoir pour atteindre son objectif.