Hier soir, les soldats de Tsahal ont suivi sept suspects armés, identifiés comme étant des terroristes. Ils se déplaçaient à proximité de la clôture dans la partie sud du plateau du Golan syrien et près du triangle des frontières d'Israël, de la Jordanie et de la zone démilitarisée de la Syrie. Les terroristes ont été frappés par un avion de l'Armée de l'Air israélienne, éliminant la menace et assurant la sécurité des civils israéliens vivant dans la région.

Le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, chef de la section des médias internationaux, a déclaré dans un communiqué : "Lors des recherches menées aujourd'hui [2 août] par les troupes de Tsahal sur les lieux, 7 corps ont été retrouvés ainsi que cinq fusils d’assaut AK -47, des explosifs et ce qui semble être des grenades."

Un fusil d'assaut AK-47 trouvé sur les lieux

Au cours des dernières semaines, les combats de la guerre civile syrienne se sont intensifiés sur le plateau du Golan syrien. Tsahal continue de suivre de près la situation.

Une entité terroriste affiliée à l'Etat islamique s'était dispersée dans différentes régions du Golan syrien, dont certaines se trouvaient à proximité de la frontière israélienne. Après une évaluation, Tsahal pense que ces sept terroristes appartiennent à l'Etat islamique.

L'armée israélienne tient le régime syrien responsable de tout ce qui se passe en Syrie et de la menace qui en émane. Tsahal continuera à s'opposer aux tentatives de violer l'Accord de séparation des forces de 1974, aux menaces à la souveraineté israélienne et à toute tentative de porter atteinte aux civils israéliens.

Les troupes de Tsahal ont suivi avec succès l'avance des terroristes. La frappe défensive a été menée de manière tactique, lorsque les conditions sur le terrain étaient les plus appropriées.