L’Unité Oketz (hébreu : עוקץ, litt. piqûre) est une unité qui se spécialise dans la formation et l’entraînement de chiens participant à des missions antiterroristes et de sauvetage, dans toutes les zones, et en particulier dans la région de Judée-Samarie. L’admission dans l’unité se fait sur la base du volontariat et c’est pour cette raison que les soldats passent des tests de sélection difficiles pour y être admis.

Chaque chien est entraîné pour acquérir une certaine spécialité (attaque, poursuite, localisation de caches d’armes, détection d’explosifs, etc.).

L’unité a été fondée dans la base de Sirkin en 1974, suite à la vague d’attaques terroristes qui a frappé Israël au début des années 1970. A cette époque, l’unité ne comprenait que 11 soldats. Dans les années 1970 et 1980, l’unité a participé à des dizaines de missions secrètes. Elle a opéré en toute discrétion jusqu’en 1988 où elle a été révélée au grand public pour la première fois à la suite d’une opération au Liban.

La connection entre le chien et son maître (celui qui le dirige) est très particulière et très fusionnelle. Chaque soldat reçoit son chien lors de son entraînement et passe énormément de temps avec lui. Ce lien fort est très important lors des opérations militaires et fait partie intégrante des capacités de l’unité.